A LA UNE

La Fep-CFDT reste le premier syndicat représentatif dans notre champ professionnel

capture-d_ecc81cran-2015-10-04-acc80-12-11-56images

 A tous les enseignants qui ont voté pour la Fep-CFDT aux élections de la Fonction Publique en décembre :

 ********************************************************************************************

imagesles dossiers de demande de mutation sont à     transmettre pour le   14 janvier 2019

Nous vous rappelons que le dossier de demande de mutation inter académique doit être rendu au plus tard le 14 Janvier 2019 aux chefs d’établissement.

Ci-joint un exemplaire du dossier à remplir

mouvement2dinter

**************************************************************************************************************************************************************

téléchargement (8)

th-670x670-visuel_merci_-_reseaux_sociaux_940x488_2018-12-12_11-16-24_999.jpg

 C’est historique: la CFDT devient le 1er syndicat en France, public et privé confondus ! Depuis sa création, la CFDT porte un syndicalisme humaniste, proche des travailleurs, efficace dans l’amélioration de leur quotidien. C’est lui qui est aujourd’hui porté à la première place !
                                                                                                                  

                                                                                         Laurent Berger@CfdtBerger

C’est par un Tweet de Laurent Berger envoyé le 11 décembre à 9 h 52 que les militants ont appris la bonne nouvelle. « C’est historique : la CFDT devient le premier syndicat en France, privé et public confondus ! Depuis sa création, la CFDT porte un syndicalisme humaniste, proche des travailleurs, efficace dans l’amélioration de leur quotidien. C’est lui qui aujourd’hui est porté à la première place ! » Pourtant, jusqu’au bout, le doute a subsisté chez les militants de devoir se contenter de cette deuxième place dévolue à la CFDT depuis si longtemps. L’objectif des 20 000 voix à rattraper sur la CGT (privé et public confondus) semblait à la fois à portée et étrangement inaccessible. La remontée des résultats présentée aux organisations syndicales et à la presse le 11 décembre par Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, l’a cependant confirmé : l’investissement militant sans précédent a porté ses fruits. Avec 457 187 voix sur les trois versants de la fonction publique, la CFDT parvient à réduire nettement l’écart avec la CGT, qui totalise de son côté 525 920 voix. Certes, la CFDT reste deuxième organisation dans la fonction publique, avec 19 % des voix, mais elle gagne du terrain dans des secteurs et des établissements jugés autrefois imprenables.

De nouvelles modalités de scrutin

Ce scrutin était le deuxième, après celui de 2014, à permettre à tous les agents des trois versants de la fonction publique – État, territoriale et hospitalière – de voter de façon simultanée. Autre nouveauté, les listes de candidats étaient établies selon la règle de la représentation équilibrée des femmes et des hommes, ce qui va sans nul doute accélérer la féminisation des équipes. Côté organisation, le vote électronique a continué de se déployer ; il concerne aujourd’hui 72 % des agents de l’État. C’était déjà le cas au ministère de l’Éducation nationale en 2014, rejoint en 2018 par les ministères des Finances, de l’Intérieur, les grands établissements hospitaliers et collectivités territoriales, avec par endroits l’utilisation conjointe du vote à l’urne et du vote électronique. La participation globale, qui s’établissait en 2014 à 52,8 % et marquait déjà une baisse par rapport aux scrutins précédents, est descendue cette fois sous la barre des 50 %, à 49,8 %. De 50,8 % à la fonction publique d’État, elle plafonne à 51,7 % à la territoriale mais atteint à peine 44,1 % à l’hospitalière. « La participation est en baisse mais ce n’est pas non plus l’effondrement que certains attendaient, estime Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT-Fonctions publiques. Nous savons qu’il y a des secteurs très durement éprouvés, la police, la pénitentiaire ou l’hôpital, pour ne citer que ceux-là, qui peuvent connaître un phénomène d’abstention ou de repli vers un vote défensif. Il n’en reste pas moins que les résultats globaux sont positifs. C’est le résultat d’un travail collectif qui nous a permis d’éviter le pire, pour des élections qui se sont déroulées dans un contexte tendu, qui ne nous était pas forcément favorable. »

Une percée dans les ministères

Les résultats oscillent selon les versants, et ne reflètent pas toujours l’investissement militant fourni pendant la campagne. À la fonction publique d’État, où 148 700 voix (13,9 %) se sont portées sur la CFDT, les situations diffèrent selon les ministères. Une belle victoire revient à la Fédération des établissements et arsenaux de l’État (FEAE), grâce à laquelle la CFDT devient première organisation syndicale au ministère des Armées, devançant FO avec 27,5 % des voix contre 25,8 %. La CFDT-Finances peut, elle aussi, se féliciter des résultats très satisfaisants obtenus par l’alliance CFDT-CFTC notamment chez les cadres de catégorie A.

À l’Éducation nationale, la CFDT (8,4 %) maintient ses positions, et la tonalité globale est optimiste. « Nous progressons partout soit en représentativité, soit en nombre de voix, notamment dans l’enseignement supérieur et la recherche, ainsi que dans le premier degré où notre implantation n’a pas été facile, et où nous obtenons 9 968 voix, soit 700 de plus qu’en 2014, se réjouit Catherine Nave-Bekhti. Nous devenons la première organisation syndicale de l’Insep [Institut national du sport, de l’expertise et de la performance] avec 58,2 % des voix. Mais ces résultats ne sont pas encore à la hauteur de la dynamique de développement que nous avons connue ces quatre dernières années, nous avons devant nous un chantier de proximité avec les adhérents à poursuivre. » Dans l’enseignement privé, la Fédération de la Formation et de l’Enseignement privés (FEP) peut se prévaloir d’une première place avec 34,6 % des voix.

Un pied dans la porte

Au ministère de la Justice, relevant du champ d’Interco, la CFDT reste stable à 8,4 % ; elle progresse aux Affaires étrangères (27,1 %) ainsi qu’à l’Intérieur (9,3 %). « À la police, nous avons mis un pied dans la porte grâce aux efforts d’Alternative Police, qui vient de nous rejoindre, et du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure [SCSI], insiste Claire Le Calonnec, secrétaire générale d’Interco. Nous sommes déçus du nombre de sièges obtenus en CTPN [comité technique de la police nationale] mais c’est un début d’implantation. C’est une voie d’avenir. »

Quant à la territoriale, où le dialogue social est toujours aussi compliqué, Claire Le Calonnec se dit « fière et soulagée ». Les 951 777 électeurs de la fonction publique territoriale qui se sont exprimés jusqu’au 6 décembre ont placé la CFDT en deuxième position de leurs suffrages. Avec 22,5 % des voix, elle améliore son score précédent de 0,4 point là où, dans le même temps, la CGT et FO reculent respectivement de 0,8 et 1,7 point.

Côté fonction publique hospitalière, le bilan est plus nuancé. Le taux de participation est en baisse de 6,1 points par rapport à 2014. Une chute qui s’explique sans doute par le climat social très dégradé depuis plusieurs années. Malgré une troisième place avec 24,3 % des voix derrière FO (24,8 %) et la CGT (31,6 %), l’organisation fait de très bons scores dans les petits établissements, comme les Ehpad.

Même si les concurrents ont gardé la main sur des bastions tels que l’AP-HP, d’importants établissements sont néanmoins passés du côté CFDT. Aux centres hospitaliers de Dunkerque, où elle progresse de 18 points depuis 2014, ou d’Arras, où la CFDT, qui n’était pas implantée, a remporté 20 % des suffrages ! « La déception première a vite été effacée. C’est une belle réussite. Nous savons que nous avons participé au résultat final de faire de la CFDT le premier syndicat de France », conclut Ève Rescanières, la secrétaire générale de la CFDT-Santé-Sociaux. Une fierté partagée par tous les militants CFDT.

*************************************************************************************************************************************************************

CONFLITS À L’ÉCOLE Savoir les prendre en compte pour un meilleur climat scolaire

th-330x330-fotolia_161222723.jpg

La Fep-CFDT rejoint l’appel à la grève lancé par trois organisations syndicales dont le Sgen-CFDT. Les suppressions d’emplois qui affecteront l’Éducation nationale et l’enseignement agricole ne sont pas acceptables.

 Rassemblement gréve 12 novembre 2018

                                                                       ROUEN

                                         27 Eure  : 14h EVREUX, DSDEN

76   Seine Maritime :  10 h30 ROUEN, DSDEN, Place des faïenciers

Une réponse à la lassitude et au fatalisme ambiant.

La Fep-CFDT a déposé un préavis de grève pour la journée du 12 novembre auprès du ministère de l’éducation nationale et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Combien d’emplois en moins, l’an prochain, dans le privé ?

  • Moins de 550 ? Moins de 600 ? Moins de 650 ?
  • Et…pour l’enseignement agricole qui en manque déjà ?
  • Et …pour les lycées professionnels ? Combien ?

****************************************************************************************************************************************************

images (25)

ELECPRO_PAVE_300x400

th-670x670-logo_1.png

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : LA DATE DU 6 DÉCEMBRE MAINTENANT OFFICIELLE

Sont appelés à voter les agents fonctionnaires, les agents contractuels de droit public et de droit privé(*), les ouvriers d’État, les enseignants et les documentalistes des établissements sous contrats, les fonctionnaires d’Orange (France-Télécom) et de La Poste. Les intérimaires ne sont pas électeurs, ils relèvent des instances de représentation de l’entreprise d’Intérim dont ils sont salariés.

(*) Les contractuels de droit privé concernés sont les agents que les administrations ou les établissements publics de l’État ont été autorisés par des dispositions législatives spécifiques à recruter dans les conditions du code du travail.

**************************************************************************************************************************************************************

           14 ÈME COMITÉ CONSULTATIF                      MINISTÉRIEL DES MAÎTRES DE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ (CCMMEP) DE L’ÉDUCATION NATIONALE RÉUNI EN URGENCE !

 Quatorzième séance du CCMMEP du 4 mai 2018

Le CCMMEP a été réuni en urgence le 4 mai suite au vote de la loi Gatel qui concerne les modalités d’ouverture d’un établissement privé hors contrat.

En urgence ! La Fep-CFDT note avec un certain plaisir qu’il est donc possible de réunir rapidement le CCMMEP. Cela pourra peut-être nous être utile à l’avenir !

Pour ce qui est de la loi Gatel, la Fep va se satisfaire des évolutions apportées même si elle aurait préféré le régime un peu plus coercitif que le Cabinet de Najat Vallaud-Belkacem avait imaginé.

Pour le reste, tout le reste, elle redit avec une certaine colère au ministre et à son cabinet, qu’il y a bel et bien un problème concernant la façon dont sont traités les enseignants du privé et leurs représentants principaux. Notre déclaration faite le 4 mai en séance lors du quatorzième CCMMEP.

 affichette_2018-05-14_16-11-34_602

 

*******************************************************************************

 MAÎTRE DÉLÉGUÉ, CE N’EST PAS UN MÉTIER     LE 6 JUIN LES  SUPPLÉANTS DÉBARQUENT !

th-500x330-mobilisation_2018-04-27_11-34-45_369.jpg

            MOBILISATION DU 22 MAI 2018

LA FEP-CFDT APPELLE LES ENSEIGNANTS À SE MOBILISER !

La CFDT Fonctions publiques appelle l’ensemble des personnels de la Fonction publique de l’État, de la Fonction publique hospitalière et de la Fonction publique territoriale à la grève et aux mobilisations, dont les manifestations, le mardi 22 mai 2018.

La Fep-CFDT avait appelé à la mobilisation le 10 octobre 2017 mais pas le 22 mars dernier escomptant que les discussions ouvertes par le ministre des Comptes et de l’Action publique déboucheraient sur des engagements.

Excepté un rendez-vous salarial programmé pour le mois de juin, à l’issue bien incertaine, aucun autre engagement n’a été pris.

Il est donc nécessaire d’alerter le ministre des Comptes et de l’Action publique et au-delà le Gouvernement sur la situation des fonctionnaires et assimilés.

La Fep-CFDT partage les attentes exprimées par la CFDT Fonctions publiques :

  • Non à une approche uniquement budgétaire de la Fonction publique,
  • Oui à un service public de qualité, garant de la cohésion sociale et accessible à tous,
  • Pour le dégel du point indiciaire, la mise en œuvre du dispositif PPCR conformément aux engagements pris par l’État,
    la revalorisation des carrières et des mesures en faveur de l’égalité professionnelle,
  • Pour un dialogue social de qualité qui tienne compte de la parole des agents.

Ces revendications concernent les enseignants sous contrat qui subissent les mêmes privations que leurs collègues fonctionnaires alors que leur situation est déjà moins enviable :

  • Moins de droits,
  • Beaucoup d’enseignants précaires (maîtres délégués) ou sous-classés (catégories 3),
  • Emploi non garanti…

C’est la double-peine pour les agents de droit public exerçant dans l’enseignement privé sous contrat.

La Fep-CFDT a déposé un préavis de grève auprès du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Elle appelle les enseignants sous contrat à manifester
le 22 mai au sein des cortèges intersyndicaux.  

                                        affichette action 22 mai

**************************************************************************

Motion dans le cadre du plan d’action « situation des agents dans la FP ».

Cliquez sur le lien  svp

Motion

**************************************************************************************************************************************************************

Newsletter Fep

Infos fédérales (FEP-CFDT) en ligne

Lettre N° 65 du  3 décembre 2018

https://fep.cfdt.fr/plugins/NewsletterPlugin/jsp/preview.jsp?id=srv2_629852

————————————————————————————————————————————————————–


Infos fédérales (FEP-CFDT) en ligne
 
                    Lettre N° 64 du 21 juin 2018

https://fep.cfdt.fr/plugins/NewsletterPlugin/jsp/preview.jsp?id=srv2_608074

***************************************************************************************************************************************************

URGENT 

Arrêté Classe Exceptionnelle – Modalités de candidature 2017

Arrêté Classe Exceptionnelle – Modalités de candidature 2017 FICHE TECHNIQUE N°1 – Accès Classe exceptionnelle – Agrégés

 

FICHE TECHNIQUE N°2 – Accès Classe exceptionnelle – Certifiés PLP PEPS

FICHE TECHNIQUE N°3 – Accès Classe exceptionnelle – Professeurs des écoles

 FICHE TECHNIQUE N°4 – Exemple de modèle de candidature

 L’essentiel FEP CFDT – Accès à la classe exceptionnelle – Agrégés

 

L’essentiel FEP CFDT – Accès à la classe exceptionnelle – PE, Certifiés, PLP, PEPS

 Note de service – Classe exceptionnelle 2017-2020

————————————————————————————————————————————————————–

INTERVENTION DE LA FEP-CFDT AU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉDUCATION DU 14 DÉCEMBRE 2017

Notre intervention portera uniquement sur le projet de décret relatif au redoublement. Non pas que les autres sujets n’intéressent pas notre organisation mais ce projet est pour nous symptomatique d’une méthode que nous ne pouvons accepter.       https://fep.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2017-12/declaration_fep-cfdt_-_cse_du_14_decembre_2017.pdf    

**************************************************************************************************************************************************************

Le PPCR en panne 

Une délégation Fep-CFDT a participé à un groupe de travail issu du CCM le 17 octobre dernier au ministère. A l’ordre du jour : le PPCR.
Alors que le dispositif est déjà opérationnel à l’Éducation nationale, la Fep-CFDT déplore le retard pris par le ministère de l’Agriculture sur ce dossier : le décret n’est pas encore paru et nous apprenons que le reclassement de tous les agents, prévu au 1er septembre ne sera effectif qu’au 1er janvier 2018 (avec effet rétroactif, certes) ! Si on ajoute à cela des incertitudes quant aux dispositions transitoires pour les rendez-vous de carrière (6ème et 8ème échelons et Hors Classe) et des fonctions pour la Classe Exceptionnelle encore à l’état de propositions, nous ne pouvons que regretter que les agents de l’Enseignement Agricole soient encore une fois les oubliés du système !
L’annonce récente du report d’un an par le Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, n’est pas de nature à nous rassurer non plus…
CR Fep-CFDT Groupe de travail PPCR

*******************************************************************************

Lettre de Laurent Berger aux militants de la CFDT

Cher∙es ami∙es,

Depuis le 31 mars dernier, la CFDT est la première organisation syndicale du secteur privé. Cette première place dans le privé, tout comme la deuxième place dans le public, la CFDT la doit d’abord à vous. À votre action quotidienne aux côtés de vos collègues, et plus largement des salariés et agents de notre pays.Je mesure la force de votre engagement, que ce soit au sein d’une section syndicale, d’un syndicat, d’une UTR, d’une union régionale ou de ses déclinaisons locales, d’une fédération…

Je n’oublie pas non plus que cette première place est aussi l’héritage de générations de militants qui ont fait la CFDT depuis sa création.

Tout comme nous devons remercier pour leur confiance les Je vous donne rendez-vous le 3 octobre 2017, à Paris, pour un grand rassemblement militant : Le progrès en tête ! Cet événement, dans la lignée des rassemblements ayant déjà marqué le parcours de milliers de militants, sera l’occasion de célébrer notre première place mais aussi de se tourner vers les nouveaux défis qui nous attendent.

L’un de ces grands défis est celui de la syndicalisation. Profitons de l’élan donné par cette première place historique pour inviter les salariés qui nous ont exprimé leur confiance par leur vote à nous rejoindre en adhérent à la CFDT. Le monde du travail cha

centaines de milliers de salariés qui ont voté pour des listes CFDT, je tenais également à vous remercier.Merci pour votre engagement. Merci pour votre action qui fait vivre en actes les valeurs de notre organisation ! C’est aussi cela que les salariés ont plébiscité par leur vote.

Parce que cette première place est historique, parce qu’elle repose sur l’ensemble des militants, parce qu’elle nous donne de nouvelles responsabilités, nous devons en prendre la mesure tous ensemble.

nge, le syndicalisme aussi mais nous tirerons toujours notre force des salariés qui nous rejoignent. Ce défi est donc vital pour notre organisation.

Dans cette optique, nous lançons une opération inédite à l’échelle confédérale : un challenge développement ! Ouvert à toutes les équipes, sections ou syndicats, il débute dès maintenant et prendra fin lors du congrès de Rennes en juin 2018. Derrière ce challenge, avec son lot de récompenses, se cache l’ambition de dynamiser notre développement à travers de nouvelles adhésions ou créations de sections. Vous trouverez toutes les modalités de participation dans le document téléchargeable ci-dessous.

Si nous devons être toujours plus nombreux, c’est d’abord pour porter plus fort nos ambitions de progrès social au service des travailleurs. C’est aussi pour peser encore plus fortement face aux employeurs et à ceux qui nous gouvernent. C’est grâce à ses adhérents que la CFDT est capable de faire des propositions et porter des revendications, de participer aux concertations ou négociations, de s’engager quand des compromis sont trouvés, mais aussi de s’opposer si cela est nécessaire.

Au fil des années, la CFDT a su devenir un interlocuteur incontournable. Nous pourrions encore renforcer cette place après les élections dans les fonctions publiques en 2018, en devenant le premier syndicat français tous secteurs confondus. Ces élections représentent donc une échéance importante pour toute notre organisation et le challenge développement est aussi un moyen de s’y préparer.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement sans faille pour relever ces défis, et en premier lieu celui de la syndicalisation. Notre organisation est riche de ses militants, de vous, qui la faites vivre chaque jour dans les entreprises et administrations. Soyez-en une nouvelle fois remerciés.

Et rendez-vous le 3 octobre à Paris pour un nouveau grand moment de l’histoire de la CFDT

Amitiés syndicales

Laurent Berger
Secrétaire général de la CFDT

****************************************************************************************************************************************************

COMMUNIQUÉ FEP : MADAME, MESSIEURS LES MINISTRES, N’OUBLIEZ JAMAIS LES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ

th-670x670-image_1_2017-05-18_19-54-53_214.png

 

La Fep-CFDT prend acte de la nomination de madame Frédérique Vidal à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation, de monsieur Jacques Mézard à l’Agriculture et l’Alimentation et de monsieur Jean-Michel Blanquer à l’Education nationale.

Les enjeux pour les domaines dont ils auront la charge sont considérables, la Fep-CFDT en est consciente.

Concernant le système éducatif, les premières déclarations et actions de monsieur Blanquer seront déterminantes car elles indiqueront sa volonté de s’inscrire dans la loi d’orientation de 2013 ou non. La Fep-CFDT rappelle qu’elle ne souhaite ni dé tricotage,  ni recul. Il faut au contraire continuer à construire.

Construire nécessite de mieux associer les personnels aux décisions devant être prises. Les agents de droit public que sont les enseignants sous contrat avec l’Education nationale et l’Agriculture en font partie, ils ne doivent pas être oubliés.

Depuis 2012, la voix des personnels de l’enseignement privé a pu être mieux portée grâce à la formalisation du dialogue social entre les ministères de tutelle et les organisations syndicales représentatives. Ce dialogue social a vocation à être confirmé et renforcé.

La Fep-CFDT, première organisation syndicale dans l’enseignement privé, escompte être reçue par les ministères très rapidement, comme le seront très probablement les organisations syndicales du public les plus représentatives.

****************************************************************************************************************************************************                                                         MOUVEMENT DE L’EMPLOI  

                                 Si vous souhaitez postuler sur un poste vacant ou susceptible de l’être, n’oubliez pas d’adresser votre candidature obligatoirement au SRFD/SFD de votre région d’affectation par voie électronique, avant le 8 avril 2017, (voir modèle de formulaire de candidature en annexe 4 de la note de service SG/SRH/SDMEC 2017-100 ci jointe).

Si votre poste fait l’objet d’une proposition de résiliation ou de réduction de contrat et que vous souhaitez  retrouver un emploi, vous devez impérativement vous positionner sur au moins un poste déclaré vacant.

                                         Pour un suivi par les élus FEP-CFDT à la CCM,

Important,  s’inscrire en ligne   suivi de mon dossier emploi(cliquez  sur le lien)

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfV2NSUW18Vd17vDQMYVgYBwX5JHeI_h9cixZ9RuSs8rwXEmA/viewform?c=0&w=1

 avant le 28 mars 2017.

Ci-dessous :

– la note de service relative aux modalités de candidatures,
– la liste des postes proposés à la mobilité au sein des établissements d’enseignement agricoles privés pour la rentrée scolaire 2017,
– la note de service relative au mouvement de l’emploi.

                   

Un site utilisant Réseau fep